Aménager des combles non aménageables ou perdus par soi même

L’aménagement des combles perdus est une idée très attrayante qui permet non seulement de rehausser la valeur de la maison, mais aussi d’améliorer l’isolation des combles réduisant ainsi les déperditions thermiques et permettant une baisse significative de la facture du chauffage.

Mais le plus souvent il s’agit d’un investissement très coûteux qui n’est pas à la portée de toutes les bourses. On est donc tenté d’entreprendre soi-même les travaux d’aménagement pour amoindrir son cout.

 

Dans quel cas l’aménagement des combles est possible à réaliser soi-même

Il faut noter qu’il est tout à fait possible pour un bon bricoleur avertit  de faire certains travaux seuls mais en prenant toutes les précautions nécessaires.

S’agissant des combles perdus (souvent les combles à fermettes en W), la charpente occupe toute la place, et l’espace disponible en l’état n’est plus exploitable. Toutefois, il est possible de les rendre habitables grâce à des techniques complexes comme la modification de la charpente, la surélévation de la toiture ou le décaissement du plancher.

Mais ces travaux sont trop lourds et exigent le savoir-faire de spécialiste. D’autant plus que des calculs très techniques que seul un professionnel peut effectuer et qui portent sur la portée, la résistance et l’étanchéité des matériaux sont nécessaire.

Ce qui n’est pas le cas des combles aménageables avec  une charpente traditionnelle ou à fermette en A, avec L’aménagement de tels combles est réalisable soi-même car il n’y a pas de grands chantiers à faire.

 

Les procédés d’aménagement des combles par soi-même

Lorsqu’aucune démolition de charpente n’est exigée pour aménager les combles, les travaux sont moins complexes et possible à réaliser soi-même. La création de plancher est la première étape. On peut directement le poser sur les solives si celles-ci sont espacées de 40cm au maximum pour assurer la solidité du sol.

Si elles sont trop espacées, il convient d’y clouer ou d’y visser perpendiculairement des lambourdes. Il ne reste plus qu’à revêtir le plancher de la finition qu’on désire, entre plancher de dalles (parquet, moquette ou PVC) ou plancher massif.

L’isolation des combles est une obligation pour assurer le confort thermique des combles. On peut le faire de l’intérieur en posant les panneaux d’isolant entre la toiture et les cloisons ou de l’extérieur en ôtant la toiture pour y apposer le produit isolant ou en posant un bardage sur la façade.

Concernant les cloisons, on doit privilégier les cloisons sèches qui sont plus légères et plus faciles à poser. On peut choisir comme matière des panneaux alvéolaires, des plaques de plâtre, ou la claustra.

Pour ce qui est de l’aménagement d’un escalier, le plus simple, le moins onéreux et le moins encombrant est l’installation d’une échelle ou d’un escalier à pas japonais. Mais on peut décider de construire un vrai escalier avec une main courante du côté vide. La forme de l’escalier (droit, tournant ou hélicoïdale) dépendra en grande partie de l’espace qu’on lui accordera.

 

Obtenir devis en ligne gratuit

Obtenir devis en ligne gratuit