Credit d’impot pour l’isolation des combles, les normes

Le crédit d’impôt sur les combles fait partie d’un vaste programme gouvernemental pour la promotion de certains travaux dans le cadre du développement durable. Cette loi donne accès aux bénéficiaires à des avantages fiscaux pour certains travaux qui permettent la diminution de la consommation énergétiques.

 

C’est quoi un crédit d’impôt exactement ?

C’est une somme que l’administration va soustraire non sur votre base imposable, mais sur la somme que vous devez lui verser. Ce qui est bien c’est que si vous ne payez pas d’impôt ou si le crédit est supérieur à l’impôt que vous devez payer, c’est le fisc qui vous restituera la différence.

Pour l’isolation des combles plus particulièrement, cette somme à soustraire équivaut entre 15 et 23% de la facture, mais sera quand même limitée à 8000 € si vous êtes célibataire et à 16000 € si vous êtes en couple. Elle c Elles seront majorées de 400 € pour chaque enfant à charge.

Si vos enfants vivent en alternance entre votre maison et un autre domicile, la majoration ne sera que 200 € pour chaque enfant à charge.

 

Est-ce que vous êtes éligible pour en bénéficier ?

Le principe est simple, la maison dont vous voulez isoler le comble doit être votre résidence principale. De là, il n’y aura pas de différence que vous soyez propriétaire, locataire ou que la maison à été tout simplement mise à votre disposition gratuitement.

Il faut juste que votre maison soit construite depuis au moins 2 ans et que vous désiriez isoler votre comble suivant les exigences du développement durable. Ces exigences concernent surtout les performances thermiques des matériaux qui vous allez utiliser. Pour la toiture sur comble par exemple, c’est 6 m²×K/W. Pour les fenêtres de toiture, c’est 1,5 m²×K/W et pour les volets, c’est de l’ordre de 0,22 m²×K/W.

 

Les services d’un professionnel obligatoire.

Les travaux doivent être effectués par un professionnel du bâtiment et les matériaux que vous allez utiliser doivent être achetés auprès de ce même professionnel. Demandez bien une facture détaillée au professionnel que vous allez contacter.

Tout doit y être mentionné, du coût total des travaux jusqu’à la taille de la surface traitée en passant par les types de matériaux utilisés. En plus, le fait de passer par un professionnel vous donne droit à un TVA de 5,5%. Attention, pour pouvoir bénéficier de ce crédit d’impôt, vous devez vous acquitter de cette facture avant la fin de l’année 2015.

 

Obtenir devis en ligne gratuit

Obtenir devis en ligne gratuit